Ma Muse

Je me rendais dans le Sud pour visiter mes parents quand je me trompais de chemin. La faute à des travaux sur la route et un panneau de déviation mal placé.

Pffff, encore cette conspiration du panneau ! Bref, au lieu de me diriger vers ma destination, je me suis retrouvée en direction du Massif Central. A vrai dire, j'y étais déjà, n'ayant aucune notion du temps, distraite que j'étais, ni aucun sens de l'orientation d'ailleurs.

Il était 10 heures du matin quand je me garais dans la cour d'une ferme qui semblait déserte. Le paysage était beau. Je tombais sous le charme. Je décidais d'optimiser mon égarement en sortant mon matériel de peinture du coffre que j'emmenais partout avec moi. Quitte à perdre du temps...En plus, je n'avais prévenu personne de mon heure d'arrivée.

Sauf que, une fois devant ma toile, rien ! Plus d'inspiration devant ce néant de blanc. Peut-être était-ce la lumière ? Quelque chose me gênait mais quoi ? J'avais beau chercher... Je regardais autour de moi et je vis un chat qui me regardait fixement. Cela dura un moment. Je n'osais plus bouger quand il me vint à l'idée de le reproduire. Je l'esquissai à peine que déjà, il se sauvait et je me surpris à lui crier: "Hey, reviens! Ta présence m'est nécessaire dans la création de mes oeuvres éphémères, ô ma Muse !"

Il était trop tard. Je croyais l'avoir saisie, l'espace d'un instant. Cette fois, le désappointement me gagnait quand une voix se fit entendre derière moi: "Tu m'emmènes avec toi ?". Je me retournais: c'était le chat ! Il devait avoir fait le tour du bâtiment...Je décidai de partir. Je rangeais tout mon matériel dans la voiture et je lui dis: "Ben alors, tu viens ?". 

                                                                                                                      Le 21/04/2018